Par Jérôme Bertin

Grâce à l'expérience acquise lors des formations F.F.F mais avant tout avec la méthodologie et les formations du FC Barcelone , je vous propose rapidement quelques exemples qui permettront de susciter cette motivation si déterminante pour la performance mentale , mais aussi pour l'éducateur qui corrigera plus qu'il ne comptera !

” 

Coach-Adjoint.jpeg
Trop de fois à l'entraînement et moi le premier, nous avons participé à des jeux qui se terminaient sur des scores du genre 12 à 7 ! Et encore c'est si on a été rigoureux dans le comptage des points :))
On a encore trop tendance à le négliger mais il ne faut pas oublier que le comptage des points est déterminant pour entretenir la motivation des joueurs, surtout chez les plus jeunes !
 
Il est en effet vecteur d'intensité et de dépassement de soi. Il exige aussi un travail d'équipe afin de surmonter les qualités de l'adversaire ! Pour éviter de se perdre dans le comptage des points, on demande souvent à nos joueurs de compter pour leur équipe pour qu'ils se focalisent sur un objectif. Le coach peut alors encourager et corriger à loisir ! Si entretenir la motivation est un point si crucial de l'entrainement, c'est parce qu'elle est inhérente à la progression, la concentration et la performance des joueurs.
 
Grâce à l'expérience acquise lors des formations F.F.F mais avant tout avec la méthodologie et les formations du FC Barcelone , je vous propose rapidement quelques exemples qui permettront de susciter cette motivation si déterminante pour dans la performance mentale , mais aussi pour l'éducateur qui corrigera plus qu'il ne comptera !
 
1 - Valorisation du naturel : Ne jamais dévaloriser un but ! Un joueur marque mais ne le fait pas de la manière appropriée ou selon la consigne demandée ? Ce n'est pas grave car il faut éviter de brimer la prise d'initiative et laisser l'action naturelle être valorisée. Le joueur n'est pas passé par les couloirs ? Par une porte ? Par un appui ? Il a touché trop de fois le ballon ?

Il ne faut pas s'arrêter à ça en dévalorisant car le joueur risque de perdre confiance en lui et perdre sa capacité à prendre des risques. Il faudra juste revenir sur l'objectif attendu en faisant réfléchir le joueur sur une autre façon de faire.
 
2 - Valorisation des consignes : Le joueur ou l'équipe a respecté vos consignes ? Alors on peut récompenser cela par un nombre de points supplémentaires. Vous trouvez que le jeu se trouve dénaturé par moment, et ce juste parce qu'on peut gagner plus de points en respectant la consigne ? Alors adaptez-vous. Valorisez selon la qualité de la réalisation, du respect du jeu et des consignes.
 
3 - Esprit de compétition : Il faut éviter de laisser les équipes atteindre des scores trop importants. La motivation restera intacte si le jeu se découpe en plusieurs parties. Par exemple, si un joueur plus compétiteur mais fragile mentalement perd 18 à 9, il sait qu'il sera difficile pour lui de revenir au score. Par conséquent, il ne fera plus le maximum. De plus, son envie, son engagement et sa concentration vont diminuer. Le joueur va alors pourrir la situation et emmener son équipe avec lui en défendant moins, en courant moins, en se frustrant ou encore en communicant négativement avec ses coéquipiers... Il faut alors privilégier les parties ou matchs ! Au bout de 3 points.. 4 points ...6 points la partie est gagnée. Il sera plus facile de revenir à 1-1 par exemple que d'essayer de reproduire une remontada barcelonaise à chaque entrainement ! On peut également simplement en profiter pour réguler ou échanger les équipes aussi.

4 - The special Player : Petite astuce ludique et sympathique à imaginer dans votre match de fin ou jeu Banide. Chaque équipe doit définir un joueur spécial. Si c est lui qui marque, le but compte double ! Chaque capitaine vous indique le joueur spécial avant de commencer. Vous comptez vous même les buts par la suite. Si l'équipe qui perd trouve qui est le joueur spécial on met en place une consigne particulière : match nul, défaite ou pénalty par exemple pour l'équipe qui avait gagné. C'est à vous d'animer et de rendre cela ludique ! Les équipes peuvent aussi sélectionner le gardien pour piéger l' adversaire mais dans ce cas il faudra marquer à la régulière.
 
5 - Le penalty : C'est aussi une astuce du même ordre que précédemment à utiliser lors de vos matchs de fin ou jeu Banide par exemple. Quand une équipe mène au score de plus de 2 points, elle obtient un pénalty. Si elle le transforme elle gagne le match et on donne le coup d'envoi d'un nouveau match. Si elle ne le transforme pas, on continue à jouer et on repart au score avec un 0.0 ! Promis il vont adorer cette variante !!!!!
 
6 - L'avantage : C'est une astuce à utiliser plutôt pour les grands afin de ne pas trop frustrer certains enfants qui n'auraient pas la maturité nécessaire pour la comprendre. Vous pouvez tout à fait partir avec une équipe qui possède des points d'avance ou une supériorité numérique ! Il y aurait donc une équipe avantagée et une équipe désavantagée. Cela permet de travailler la gestion des émotions à tout point de vue.

Malgré tous ces conseils, il n'empêche que c'est à vous d'animer et d'être créatif pour toujours avoir un groupe à votre écoute et en constante progression !
 
Le football est avant tout un plaisir qui demande d'être sans cesse stimulé !
Contact

Merci pour votre message!