Rechercher

Mercato : les dernières heures analysées par Pierre-Yves André !

Dernière mise à jour : août 31


Les derniers jours, voire les toutes dernières heures des mercatos donnent lieu à une accélération qui tient en haleine les passionnés de football que nous sommes. En revanche pour les premiers concernés, c'est à dire les présidents, les coaches, les joueurs et les agents, c'est uns source de stress. Qu'il fasse l'objet de nombreuses convoitises depuis plusieurs semaines qui tardent à se concrétiser ou qu'il parte précipitamment, le joueur concerné peut donc être perturbé jusqu'à l'heure fatidique où il ne pourra plus partir ! On a voulu savoir dans quel état d'esprit pouvait être le joueur, quelle est la meilleure attitude qu'il doit adopter au cours de cette période. Et qui de mieux qu'un ancien joueur professionnel pour en dresser l'analyse ?


On a demandé à Pierre-Yves André ex consultant pour la chaine Téléfoot, de nous livrer son analyse. Et c'est avec sympathie qu'il a accepté de nous la faire partager !


Au cours de sa carrière, Pierre-Yves André est passé par l'EA Guingamp, le Stade Rennais et surtout le Sporting Club de Bastia où son duo avec Frédéric Née a fait mal à bon nombre de défenses du championnat de D1 (Ligue 1 aujourd'hui). Et c'est justement lors de son aventure en Corse, qu'il a connu la situation que beaucoup de joueurs rencontreront jusqu'à minuit ce soir : l'attente d'un transfert ! En exclusivité pour Panser Football, il a accepté de nous faire partager cette expérience :


J’ai eu l’occasion d’être dans cette situation quand j’étais à Bastia lors de la saison 1998/1999... Bordeaux s’était positionné pour me faire venir chez eux, mais malheureusement un peu tard et l’opération ne s’est pas faite. Dans cette situation, on ressent une certaine anxiété car on ne maîtrise rien ! On est spectateur des tractations entre les uns et les autres

Entre budgets serrés et donc de facto moyens limités, les négociations peuvent parfois s'avérer très longues afin de trouver la meilleure formule possible pour conclure le transfert... Situations pouvant générer de l'impatience parfois voire provoquer un bras de fers avec leurs dirigeants chez certains joueurs. C'est à cette occasion que nous avons demandé à l'ex attaquant international de l'équipe de France espoirs Pierre-Yves André, de nous livrer sa vision quant à l'attitude à adopter pour les joueurs en instance de transfert mais également pour ceux qui finissent finalement par rester dans leurs clubs à l'issue du mercato :


La meilleure attitude dans cette situation, c'est de rester focus sur l’équipe dans laquelle on joue car si le transfert ne se fait pas, la déception peut vite altérer les prestations à venir . Pour ma part, je m’étais vite remis de cet épisode car j’étais dans une équipe dans laquelle je m’éclatais avec des mecs supers !!

Plus que quelques heures et cette longue période d'instabilité pour les coaches prendra fin. Ils pourront enfin aligner leur équipe type et avoir plus de certitudes aussi. Mais attention, dès le 1er janvier 2022 et pour tous le mois, les casse-têtes seront de retours. Les feuilletons ne sont donc jamais terminés et sont un éternel recommencement !


Propos recueillis par André Carli.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout